Les Roses Anciennes

Le monde des roses anciennes est si vaste et passionnant, qu'il nous paraît nécessaire, sans pour autant entrer dans des détails botaniques ou historiques, de définir les différentes sections de la rose ancienne. Ceci est d'autant plus important que ces sections peuvent présenter de grandes différences. A partir de cette diversité vous pourrez imaginer votre jardin selon votre goût, et également selon sa taille, son climat et sa situation. Vers la fin du 19 ème siècle, à la suite d'une multitude d'hybridations entre les roses anciennes et les roses originaires de chine, apparaissent les hybrides de Thé. Ce sont ces dernières qui donneront naissance à l'ère de la rose moderne.

SECTION GALLICA
Originaire d'Europe du Sud, d'Europe centrale et de Perse, cette section est importante. Principale ancêtre des roses anciennes de nos jardins européens, ses fleurs, de tons pourpres, rouges ou violets uniquement, ont été depuis le 13 ème siècle, et particulièrement dans la région de Provins (France), utilisées en parfumerie et en pharmacie.
Très rustiques, résistants aux froids et aux maladies, ces rosiers, vous offrent une magnifique floraison parfumée de mi-mai à fin juin.

SECTION ALBA
Section très ancienne et d'origine incertaine, les albas sont des rosiers à végétation plutôt érigée, très résistants au froid et aux maladies, rustiques, ils supportent même des situations difficiles et sont d'une longévité sans pareille.
Unique floraison parfumée en début d'été, se détachant d'un feuillage gris vert.

SECTION DAMASCENA
D'origine mystérieuse et découverts vraisemblablement au 16 ème siècle, ces rosiers, très parfumés, sont encore utilisés de nos jours, principalement en Bulgarie et au Maroc, pour la production d'essence de rose.
Rosiers rustiques et faciles à cultiver. D'une très bonne résistance au froid, certains de ces rosiers sont remontants.

SECTION CENTIFOLIA
Superbement représentée par les maîtres flamands et hollandais aux 17 ème et 18 èmesiècle, la R. centifolia est vraisemblablement d'origine hollandaise.
Très parfumés et rustiques, ces rosiers peuvent susciter parfois un léger tuteurage afin de soutenir leur lourde et unique floraison printanière.

SECTION CENTIFOLIA MUSCOSA
La centifolia muscosa ou rose mousse est une mutation naturelle de R. centifolia. Son originalité réside dans la présence d'une abondante mousse sur son calice, ses sépales, son pédoncule et parfois même sur la totalité de ses tiges, dégageant un délicieux parfum épicé et résineux.
Généralement résistants et parfumés certains rosiers de cette section peuvent refleurir toute la saison.

SECTION PORTLAND
Fruit probable d'un croisement entre R. gallica officinalis et R. bifera (Quatre Saisons), Duchesse de Portland (R. portlandica) donne naissance à cette section. Tous remontants, parfumés et à la végétation érigée, ils conviennent très bien pour les petits jardins, à condition de leur couper régulièrement les fleurs fanées et moyennant une taille assez sévère chaque années.

SECTION CHINENSIS « BENGALE »
C'est en 1790-1791, que deux variétés en provenance de Chine, Old Blush et Slater's crimson China arrivent en Europe. L'obtention de ces deux variétés par les Chinois restera un mystère, mais ces variétés seront à la base de la section des Chinensis, rosiers à floraison presque ininterrompue. Par la suite cette section donnera naissance à une multitude de rosiers actuels. Les Chinensis aiment les situations ensoleillées, un sol riche et fertile ainsi qu'une bonne protection hivernale. Si ces rosiers sont en pots, vous avez la possibilité de les rentrer, avant les grands froids dans un endroit lumineux, mais pas trop chauffé, afin de profiter encore de leur floraison. Leur manque de parfum et peut-être leur seul défaut.

SECTION NOISETTE
Malgré leur forme généralement grimpante, certaines variétés de cette section, moyennant une taille plus courte forment de ravissants buissons. Issus de croisements aux Etas-Unis entre R. moschata et des rosiers de Chine, puis, introduits en France en 1817 par les frères Noisette, cette section est composée de rosiers faciles à cultiver, fraîchement parfumés et très florifères.

SECTION BOURBON
C'est vraisemblablement d'une hybridation naturelle en R. bifera (Quatre Saisons) et un rosier de Chine que nous est parvenu, depuis d'île Bourbon, en 1819, le rosier qui allait engendrer la race des Bourbons. Généralement très résistants aux maladies et au froid, ces rosiers au feuillage clair et aux fleurs très parfumées, souvent en forme de coupe, fleurissent de juin aux gelées. Ils aiment les endroits dégagés, les sols riches et profonds ainsi qu'une bonne taille de nettoyage à la fin de l'hiver.

SECTION HYBRIDES REMONTANTS
Dès les années 1840, une nouvelle race est crée par des hybridations successives entre des chinensis et les rosiers d'Europe. Elle sera le trait d'union entre les anciens rosiers d'Europe et ce que l'on appellera plus tard, les hybrides de Thé. Réservez-leur un endroit dégagé, mais protégé, et évitez aux coloris rouge profond une situation trop brûlante. Quelques traitements fongiques préventifs sont indiqués, afin de voir leur floraison odorante se poursuivre jusqu'aux gelées.

SECTION THE ET HYBRIDES DE THE
Environ 30 ans après les deux premières roses en provenance de Chine (voir section chinensis) arrivent en 1809 Hume's Blush et Park's Yellow, à l'odeur caractéristique de thé frais. Elles vont être à la base des rosiers Thé et plus tard des hybrides de Thé. Qu'ils soient grimpants ou buissons, ces rosiers aiment le dégagement, la lumière, un sol riche et profond. C'est le début de l'ère des grandes fleurs aux boutons turbinés. Bien remontants, ces rosier vous donneront satisfaction si vous n'oubliez pas quelques traitements fongiques préventifs ainsi qu'une bonne protection hivernale dans les situations froides.

SECTION POLYANTHAS
R. mulltiflora (également dénommé R. polyantha), espèce qui peuple les côtes caillouteuses du Japon et de la Corée, fut, dès son arrivée en Europe en 1862, la base de cette nouvelle lignée. C'est après seulement 13 années d'hybridation, principalement avec des rosiers de chine, que les premières hybrides de polyanthas voient le jour et fleurissent aujourd'hui encore inlassablement nos jardins. A fleurs groupées et d'une excellente résistance aux maladies, taillez chaque printemps ces rosiers assez court afin de toujours les maintenir en bonne forme.

SECTION RUGOSA
Originaire du nord de la Corée, de la Chine, du Japon et jusqu'en Sibérie, R. Rugosa arrive an Europe à la fin du 18 ème siècle. Son feuillage gaufré, son parfum épicé, sa floribondité, sa fructification ainsi que sa grande résistance aussi bien au froid qu'aux maladies fait de la section des rugosa, des rosiers, qui, mis à part peut-être les terrasses et les balcons, sont à planter dans toutes les situations.

SECTION MOSCHATA
En 1904 la variété Trier, lointaine descendante de R. moschata, ayant la particularité d'être remontante et relativement résistante au gel, va être à l'origine d'une nombreuse descendance, obtenue principalement par le révérend Pemberton à partir de 1912, par Kordès dès 1933 et Bentall dès 1937. Vigueur, santé et floribondité sont ses atouts. Indispensable dans tout jardin.

SECTION PIMPINELLIFOLIA
Spontané en Europe, mais également en Asie mineur, R. pimpinellifolia a généré toute une liste de variétés obtenues principalement en Ecosse. Rameaux brun rougeâtres avec une multitude d'aiguillons, feuillage très fin prenant de superbes teintes automnales. Rosiers très résistants au froid et aux maladies, et qui, à l'exception de Stanwell Perpetual ne sont pas remontants.

SECTION BOTANIQUE
Races spontanées, provenant du monde entier, ayant survécu à toutes les catastrophes, sont également appelées églantiers. Cette section trouve son succès, d'une part dans la grande rusticité de ses rosiers, mais également dans le renouveau incontestable d'un style de jardin plus sauvage où l'accent est mis sur la recherche d'une douce harmonie naturelle. Plante simple, au charme rustique et discret d'un gros buisson couvert d'églantines, puis en hiver de beaux fruits rouges. Et si son parfum n'est pas des plus puissant, il est souvent d'une telle délicatesse qu'on ne s'en lasse pas.

SECTION COLLECTION
Rosiers ne faisant pas partie des roses anciennes ou anglaises, mais provenant, ou de nos propres hybridations, ou de roses modernes choisies pour leur caractère original ou leur charme ancien.

Rosiers tiges et pleureurs

Agenda

Cours de taille sur inscription uniquement :

2 cours  à   choix samedi 3 mars 2018 et samedi 10 mars 2018, durée environ 2 1/2 heures.

Accueil 9.00 h. début des cours 9.30 h.

Prix: Fr. 30.- (café croissant compris)


ENVIE D'UN JARDIN DE ROSES:        Conseils - Création - Plantation  -  devis sur demande

Marchés de plantes 2017
  • W!denswil le samedi 13 mai 2017, Haute Ecole d'horticulture, marché de plantes spéciales.
  • Château de Coppet le 12, 13 et 14 mai 2017, "Jardins en fête" marché de plantes. La roseraie est fermée le 12, 13 et 14 mai
  • Château de Vaumarcus le 19, 20 et 21 mai 2017, journées des plantes inhabituelles.
  • Romainmôtier le samedi 3 juin marché de la rose et des plantes parfumées.
  • Nax , fête sa rose le samedi 17 juin, vente uniquement de la Rose de Nax, inscription à l'office du tourisme de Nax
  • Aubonne, arboreteum du vallon de l'Aubonne, dimanche 1er octobre, marché de plantes


Conférence:

Festival de la Rose à  Estavayer-le-Lac,  le samedi 24 juin 2017 à 16 heures.


Plan d'accès



Alain Tschanz SA
En Sécheron
Rte de Bussigny 3
1123 Aclens
021 869 86 86  - info@rosiers.ch
Horaires 2017

17 janvier - 28 février 2017

8 h. - 12 h./13.30 - 17 h. du mardi au vendredi
samedi, dimanche et lundi fermé

1 mars - 31 mars 2017

8 h. - 12 h./13.30 - 18 h./ du mardi au vendredi
samedi 9 h - 13 h / dimanche et lundi fermé

1 avril - 1 juillet 2017

8 h. - 12 h./13.30 - 18 h./ du lundi au vendredi
samedi 9h. - 13h. / dimanche fermé

12 - 13 - 14 mai fermé vous nous retrouverez aux marché de Coppet et Wädenswil


3 juillet - 30 septembre 2017

Assurez-vous de notre présence avant de nous rendre visite. tél:  021 869 86 86 / info@rosiers.ch



Jeune fédéral: fermé du vendredi 15 au lundi 18 septembre


1 octobre - 30 novembre 2017

8 h. - 12 h./13.30 - 18 h./ du lundi au vendredi
samedi 9 h.-13h. / dimanche fermé

1 décembre - 22 décembre 2017

8 h. - 12 h./13.30 - 17 h./ du lundi au vendredi
samedi-dimanche fermé

Pâques : fermé vendredi, samedi, dimanche et lundi


Ascension et Pentecôte fermé